L’esprit et le cœur humain

l'esprit et le cœur humain

Montréal
18 et 19 novembre 2017

L’ESPRIT ET LE CŒUR HUMAIN

 

avec Élisabeth Rochat de la Vallée, Sinologue

 

1ère journée
LA FORMATION DU MENTAL ET DE L’ESPRIT DANS LA PENSÉE
ET LA MÉDECINE CHINOISE

Les esprits sont en l’homme au cœur de sa vie. Ils fondent son être, ils éclairent sa conscience et guident sa conduite. Les textes fondamentaux de la médecine, tels le Huangdi Neijing (Classique interne de l’Empereur jaune), s’inspirent de la vision commune à l’époque de leur conception et rédaction pour parler des esprits (shen) et de l’esprit vital (jing shen), des âmes Hun et Po ainsi que du fonctionnement de base du mental perçu comme propos et vouloir (yi zhi). Le rapport au Cœur, centre et maître de l’individu et de la conscience, est alors essentiel. Le Cœur est la personne même, compénétration de visible et d’invisible, de forme et de sans-forme, de matière et d’esprit. En nous appuyant sur la première partie du ch.8 du Lingshu, nous regarderons comment se constitue le Cœur en un être humain, lui permettant de prendre sa place de co-responsable de l’univers et co-producteur de la vie, entre Ciel et Terre.
Nous regarderons le sens et la place des esprits dans la médecine chinoise, ses similitudes et ses différentes avec l’approche philosophique ou non médicale. Nous examinerons comment ils se manifestent en chacun des Cinq organes zang et comment ils s’intègrent à leur fonctionnement ou le perturbe. Nous préciserons les caractéristiques de chacune de ces expressions des esprits, ainsi que les relations qu’ils entretiennent à l’intérieur de leur hiérarchie. Nous étudierons comment ils forment la totalité de ce qui commande le mental, la psychologie ainsi que la physiologie d’un être humain et comment ils sont aveuglés par les désirs et les passions.
On comprend ainsi mieux ce qu’ils représentent et leur rôle dans la santé et la pathologie d’un être humain, leur importance dans le diagnostic et le traitement, leur position clef dans la guérison du patient comme dans l’attitude juste du thérapeute.

2e journée
LES ÉMOTIONS EN MÉDECINE
CHINOISE TRADITIONNELLE

On ne peut pas être sans émotion. Mais elles troublent notre être au plus intime, là où se règlent les activités des souffles qui font notre vie : en notre Coeur qui représente, pour les Chinois, toute la vie affective, émotionnelle, intellectuelle, mentale, spirituelle.
Les penseurs chinois se sont penchés sur les dommages que les émotions causaient à la personne dans son corps, son comportement, sa psychologie et son esprit.
Les émotions sont au centre de la médecine chinoise traditionnelle. En effet, un être humain est responsable de l’équilibre de sa vie, de la régulation de ses souffles, des actions et attitudes qui renforcent ou affaiblissent sa vitalité. Une émotion peut, brutalement ou à la longue, détériorer en nous les fonctions vitales. Mais souvent, un état émotionnel pathologique affaiblit les défenses, trouble la conscience de l’esprit et du corps, de telle sorte que les maladies s’installent plus facilement et plus profondément.
Les émotions nous perturbent donc au plus profond de nous-mêmes, entraînant des errements dans la conduite comme des pathologies dans le corps. Elles sont conçues, en médecine chinoise, comme des mouvements désorganisés du souffle. En tant que telles, elles sont reliées aux organes responsables du mouvement de souffle analogue, selon la doctrine des Cinq agents (ou Eléments). C’est donc principalement les Cinq organes zang qui sont responsable des émotions.

PUBLIC VISÉ
Cette formation est destinée aux acupuncteurs désireux d’affiner leur démarche diagnostique et thérapeutique en puisant aux racines des textes fondateurs de la MTC.

CONTENU DE LA FORMATION
Àl’issue de la formation vous aurez acquis une compréhension à la fois plus subtile et complète des liens entre les émotions, les essences et les souffles et de leurs interactions avec les organes du corps, ce qui facilitera votre évaluation énergétique et votre traitement.

MÉTHODE PÉDAGOGIQUE
L’enseignement magistral fondé sur l’analyse et l’interprétation des textes classiques fondateurs de la MTC, essentiellement médicaux.

Nombre de participants : minimum 10 / maximum 25