Shonishin, l’acupuncture sans aiguille

Brenda Loew

Montréal
atelier 1 :  21 octobre 2017
atelier 2 :  22 octobre 2017 (perfectionnement)

SHONISHIN
UNE ACUPUNCTURE
PÉDIATRIQUE SANS AIGUILLES

 

avec Brenda Loew  M.Ac., L.Ac.

Le Shonishin (de sho « petit » ni « enfant » shin « aiguille ») se veut une alternative sans aiguilles à l’acupuncture pédiatrique. Mise au point pour les enfants de moins de sept ans, cette technique acupuncturale spécialisée était pratiquée à Osaka dès le 17e siècle et bien avant en Chine ancienne. Pour ses praticiens, le Shonishin constitue une alternative valable à la pharmacopée pour une grande variété de problèmes de santé de l’enfance tant du point de vue comportemental, qu’émotionnel ou physique.
Efficace dans le traitement des coliques, des dérèglements gastro-intestinaux, de la constipation ou de la diarrhée, le Shonishin permet de traiter avec un certain succès le déficit d’attention, les allergies, l’asthme, l’eczéma, l’énurésie et le bégaiement.

Pour pratiquer le Shonishin – qui permet de traiter des nouveau-nés d’à peine un mois -, il faut comprendre que les systèmes bio énergétiques de l’enfant – encore immatures – sont en phase yang et que leur QI est survolté. La croissance rapide de l’enfant consomme beaucoup de QI, ce qui épuise les organes producteurs de QI. Cette hyper stimulation fragilise l’état de santé du jeune enfant.

Brenda Loew Formation 2017
Le Shonishin fait appel à des techniques non invasives se substituant à l’insertion d’aiguilles. Au moyen de massages rythmiques, de frottements, tapotements et pressions cutanées, le praticien provoque des stimulations douces. Des instruments arrondis, des tiges de pierre, d’argent ou d’or et des coquillages sont habituellement utilisés. Les traitements visent à harmoniser et à tonifier l’énergie vitale.
Dans la pratique, le traitement d’un enfant est bref, variant d’une à cinq minutes, voire à une vingtaine de minutes pour un enfant plus vieux. Habituellement, l’enfant est recouvert d’un drap. Pour une plus grande efficacité, le traitement doit être répété plusieurs fois par semaine jusqu’à ce que les symptômes s’atténuent. Les séances peuvent ensuite s’espacer, mais devraient être maintenues afin de prévenir les rechutes.
Quoique les premières séances doivent être effectuées par un acupuncteur expérimenté, les parents peuvent facilement prendre le relais à la maison après quelques démonstrations faciles à assimiler. Des séances de Shonishin régulières renforcent la relation enfant-parent. En prévention, elles améliorent la circulation du QI et du Sang et renforcent le système immunitaire. De plus, leur effet relaxant améliore le sommeil, l’appétit et la sociabilité.
Librement inspiré de Shonishin: Pediatric Acupuncture, Alex A. Kecskes

PUBLIC VISÉ 
atelier 1
Cet atelier vise à enrichir la pratique clinique de l’acupuncteur pour le traitement des enfants de moins de sept ans de façon non-invasive dans le contexte de la MTC.
À l’issue de ces ateliers, l’acupuncteur aura acquis une meilleure compréhension de l’énergétique du jeune enfant et des particularités qui la distinguent de celle de l’adulte.

atelier 2
Destiné exclusivement aux acupuncteurs ayant suivi la première journée de formation, ou l’atelier 1 des années antérieures.
Cet atelier donne l’occasion aux participants de mettre en pratique sous supervision leurs acquis tant diagostiques que cliniques en matière de Shonishin.

CONTENU DE LA FORMATION atelier 1
Au cours de ce séminaire, le formateur abordera les sujets suivants :

  • familiariser les participants avec les instruments utilisés en Shonishin selon la stimulation recherchée ;
  • différencier l’énergétique de l’enfant de celle de l’adulte ;
  • distinguer le traitement de l’enfant du traitement de l’adulte ;
  • théorie et principe de traitement des enfants – mieux vaut moins que trop ;
  • vue d’ensemble des protocoles de traitement ;
  • les 4 temps de l’examen et les 4 types constitutionnels ;
  • les techniques de traitements ;
  • révision des méthodes de traitement avec pratique sur l’instructeur, sur la balance alimentaire et entre les participants ;

CONTENU DE LA FORMATION atelier 2
Au cours de ce séminaire, la formatrice supervisera les séances de traitements prodigués à de jeunes patients en commentant l’entrevue et le traitement sous leurs aspects spécifiquement pédiatriques et adaptés à l’âge et à la sensibilité de chaque patient.
Les participants auront l’opportunité de réviser les méthodes de traitement étudiées antérieurement en pratiquant sous supervision sur de jeunes patients, sur la balance alimentaire et entre les participants ;

MÉTHODE PÉDAGOGIQUE
Présentation magistrale des particularités du diagnostic et du traitement des enfants avec les techniques spécifiques du Shonishin. Description et utilisation des instruments utilisés en Shonishin sur des sujets vivants alternées avec de la pratique supervisée entre participants.

PARTICULARITÉ DE CETTE FORMATION 
Atelier donné EN ANGLAIS.
Durant cet atelier, Brenda Loew appliquera le Shonishin sur des enfants de moins de 7 ans. Par conséquent, les participants sont encouragés à faire participer leurs jeunes patients, ou le cas échéant, leurs propres enfants. Prière de le spécifier lors de votre inscription.

Les participants doivent se munir d’une balance alimentaire lors de l’atelier.

Nombre de participants : minimum 10 / maximum 18