Soirées thématiques

l'esprit et le cœur humain

Montréal
14 novembre 2017
16 novembre 2017

SOIRÉES THÉMATIQUES

 

avec Élisabeth Rochat de la Vallée, Sinologue

 

Le Cercle des Arts Thérapeutiques a le plaisir de vous proposer, dans un cadre décontracté, deux soirées thématiques autour de l’Origine avec notre conférencière l’éminente Élisabeth Rochat de la Vallée.

La recherche des commencements nourrit la réflexion sur la nature et la destinée, ainsi que sur la mort et le sens qu’elle peut avoir. Car ce qui n’a pas de commencement n’a peut-être pas de fin, et peut devenir finalité.
À partir de textes, essentiellement associés au Taoïsme, nous regarderons comment est présentée l’apparition du Ciel Terre et de tout ce qu’il contient, comment chaque forme de vie rejoue l’avènement originel et s’organise en fonction des mêmes modèles, comment les mouvements de souffles se retrouvent ainsi, par analogie, en chaque être ou phénomène.

LE 14 NOVEMBRE
CHAOS ORIGINEL

Que dire du commencement d’avant le temps ? Le conçoit-on comme historique, intemporel ou persistant ?
Le « moment originel », qui détermine les caractéristiques et qualités propres, est fondateur et est toujours présent ; ce qu’il a fait apparaître ne dure que dans la mesure où il demeure. D’où vient-il lui-même ? Rien ne peut commencer, diront certains, que par ce qui n’a pas de commencement. Avant Ciel et Terre, il y a ce qui permet l’apparition du couple Ciel Terre. On peut l’évoquer comme l’Un originel, le Chaos primordial, etc.
Nous regarderons comment les penseurs chinois classiques parlent de cette origine absolue, et comment le sens qu’on en tire modèle la vision de la vie présente et sa conduite.

LE 16 NOVEMBRE
L’ORIGINE DE LA VIE ET LE DÉBUT
DU DÉVELOPPEMENT EN UN ÊTRE

Les commencements biologiques de la vie rejouent l’apparition du Ciel Terre dans la spécificité humaine. Chez l’homme, commencement du corps et commencement de l’esprit sont nécessairement intriqués.
L’homme projette une organisation sur l’univers qui l’entoure et des représentations sur son origine. Il contemple et étudie le passage de l’Un au multiple, c’est-à-dire le mouvement de la vie et de la production des êtres. Il l’aperçoit, dans la contemplation, comme un perpétuel surgissement spontané et il l’étudie, minutieusement, comme un système puissamment auto-régulateur.
L’être humain s’interroge sur l’origine des maux dans un univers qu’il conçoit par ailleurs comme parfaitement harmonieux. Ce qui l’amène à s’interroger sur ce qui fonde l’humain en l’homme, lui permet d’exister et de se développer. Les penseurs chinois anciens posent ainsi la question de la nature première de l’homme et de ce qu’elle contient ou non en germe comme commencement de son humanité, de sa responsabilité dans la perversion de ses dons naturels ou dans la construction de sa propre humanité à partir d’un donné originel.

PUBLIC VISÉ

Tout thérapeute sensible au besoin de satisfaire sa soif de connaissance philosophique puisées aux textes fondateurs de la MTC afin d’enrichir l’essence même de sa pratique.

Attestation de participation – 3h libre par soirée